Le président qui parlait trop

Pourquoi les déçus du macronisme sont-ils devenus si nombreux depuis 2017 ?