Ukraine, Taiwan: Joe Biden’s twin winter wars

06/12/2021 b 0

In La Tribune 06/12/2021
Ukraine’s integration into NATO would be a casus belli for Moscow. For its part, Beijing considers that Taiwan should be integrated into mainland China. On both fronts, the United States is in the driver’s seat. Is the American president ready to push his pawns? At what cost? Supported by whom?

Ukraine, Taïwan : les deux guerres d’hiver de Joe Biden

06/12/2021 b 0

In La Tribune 06/12/2021
L’intégration de l’Ukraine à l’Otan serait un casus belli pour Moscou. De son côté, Pékin considère que Taïwan doit être intégrée à la Chine continentale. Sur ces deux fronts, les Etats-Unis sont à la manoeuvre. Le président américain est-il prêt à pousser ses pions? A quel prix? Soutenus par qui?

China is no longer the world’s factory

02/08/2021 b 0

Beijing’s decision to impose taxes on its steel exports will reshuffle the deck in the global steel market, which will have consequences for European Union countries

La Chine n’est plus l’usine du monde

02/08/2021 b 0

In la Tribune 02/08/2021
La décision de Pékin d’imposer des taxes sur ses exportations de produits sidérurgiques va redistribuer les cartes du marché mondial de l’acier, ce qui va avoir des conséquences pour les pays de l’Union européenne.

China is a dangerous power

24/05/2020 b 0

In La Tribune 24/05/2020 Pointless is dwelling about the origin of Covid-19. If its origin is the Wuhan market, China is a dangerous power incapable […]

Huawei et l’infox des terres rares

22/05/2019 b 0

22/05/2019
Contrairement aux infox, l’offensive états-unienne anti-Huawei n’a pas déclenché de représailles chinoises sous la forme d’un embargo de ses exportations de terres rares.

Huawei est au charbon

04/04/2019 b 0

In Les Échos le 25 02 2019
En d’autres termes la Chine a fermé la petite porte de Dalian au charbon de Canberra. Mais cela reste un petit évènement de la planète charbon.

Le singe et la souveraineté des ressources

02/04/2019 b 0

Les Échos le 12 02 2016
Sur les 6 derniers présidents et premiers ministres, à l’exception du premier ministre actuel, juriste, tous reçurent une formation thématique d’ingénieur : électricité, hydroélectricité, géologie, chimie des procédés. Cette chronologie thématique des dirigeants chinois a marqué la chronologie du développement du pays: centrales électriques et charbon, hydroélectricité et matériaux, géologie (productions locales minière et énergétique et achats de mines outremer), chimie des procédés et investissements agroalimentaires car pour diverses raisons Xi Jinping connait bien l’agriculture.